éducation positive

Le monde de la parentalité positive

Chaque parent parent rêve d’une relation paisible avec son enfant

Aucun parent ne se dit à son réveil: « Aujourd’hui, je vais profiter de toutes les occasions pour crier, punir et me disputer avec mon enfant. » Bien au contraire, quel parent ne rêve pas d’une journée sans cri, sans querelle, d’une journée paisible…

Pourtant le quotidien est là, avec son lot de conflits récurrents, de crises à gérer. La paix à laquelle chaque parent aspire tant est oubliée.

On pourrait se dire que seuls les parents peu attentifs au bien-être de leurs enfants réagissent excessivement, de façon à faire du tort à leurs enfants. Mais dans combien de maisons, dans combien de foyers les cris, les menaces, les critiques sont encore monnaie courante.

Nous ne sommes pas des super héros. Nous avons notre lot de stress à gérer. Nous aussi nous pouvons craquer…

Et s’il était possible de changer, de ne plus crier, menacer, voire même pour certains ne plus donner de fessées…

Ne rejetons pas la faute sur nos enfants…

Et les enfants dans tout ça me direz-vous?

« Si je m’énerve c’est à cause de lui », « S’il obéissait, je n’aurais pas à crier », « Il le fait exprès, il me cherche… »

C’est peut-être ce que vous pensez…

Moi, je vous dis que nous parents, nous pouvons changer les choses. Nous pouvons obtenir davantage de coopération de nos enfants. Nous pouvons mieux communiquer avec eux, apprendre à accueillir leurs émotions. Nous pouvons les aider à prendre davantage d’autonomie, se responsabiliser…

Donnez-vous cette chance.

Découvrez  Trouver du temps pour soi lorsqu'on est parent

Donnez-vous 3 semaines pour vous convaincre qu’un changement est possible…

21 petits jours pour entrer dans le monde de tous les possibles…

Comment faire alors?

Au travers de conseils, d’astuces concrètes, de vidéos, chaque jour nous avancerons ensemble…

Les articles chercheront à répondre à toutes vos questions.

Vous hésitez encore… Alors je vous dirai simplement que le métier de parent est le plus compliqué au monde et que comme tous les métiers, il s’apprend. D’abord chaque jour au contact de nos enfants et, pourquoi pas, par le biais d’échanges et de partages…

Etre au top tout le temps, tout sourire, zen, c’est utopique…

Le parent parfait n’existe pas
La vie est ce qu’elle est, avec son lot de contrariétés, de difficultés, de responsabilités… Et ce n’est pas facile tous les jours de garder son sourire, de taire ses émotions, de les refouler au point de ne plus les entendre. Nous nous trompons en pensant que c’est ce que nous devons faire… A force de les taire, de les contenir, nous finissons par exploser.

Et cela peut arriver. Personne n’est à l’abri. Alors ne culpabilisez pas. Vous n’êtes pas pour autant un mauvais parent.

Il faudra apprendre à vous protéger en apprenant à écouter vos émotions, à les nommer. En effet, bienveillance bien ordonnée commence par soi-même. Comment expliquer à un enfant à gérer ses émotions si nous-mêmes les refoulons au plus profond de nous? Comment lui apprendre le vocabulaire et la grammaire des émotions si nous-mêmes ne les maîtrisons pas?

Nous avons le droit de nous tromper
L’erreur est source d’apprentissage

Découvrez  Comment organiser l'école à la maison ?

Vous avez crié sur votre enfant? Vous vous en voulez. Vous connaissez les effets néfastes des cris sur le cerveau des enfants et vous culpabilisez.

No stress, les effets néfastes sont observables quand l’enfant est soumis à un stress chronique, quand les cris sont monnaie courante. Si vous avez poussé une « gueulante », cela ne va pas détruire sa neurogenèse à vie.

Cet épisode vous donne en revanche une opportunité de lui apprendre plusieurs choses: le droit de se tromper (cela lui enlèvera une pression énorme) et le bienfait des excuses lorsqu’on blesse quelqu’un.

N’hésitez donc pas à vous excuser auprès de votre enfant. Ce qui vous semblait être un échec personnel peut se transformer ainsi en une merveilleuse source d’apprentissage…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.